Migrations et déplacements dentaires

Omnipratique

Le jeudi 13 juin 2019


Comprendre et traiter les migrations et déplacements dentaires
Journée de formation avec 6 conférencier(e)s : 

François
Le Bigot
Antoine
Popelut
Éric
Serfaty
Florence
Roussarie
Stéphane
Cazier
 

Responsable scientifique : Bernard Schweitz (entretien à lire en bas de page
Groupe de travail : Romain Jacq, Marc Roché, Sylvie Saporta et Bernard Schweitz.

https://www.sop.asso.fr/uploads/calendrier/journees/2019/20190613%20MIGRATIONS/Entretien.avec.Jean-Charles.KOHAUT.journee.MIGRATIONS.DENTAIRES.13.06.2019-SOP.pdf


PRÉSENTATION de la journée                                      

Bernard Schweitz 

  Présentation par Bernard Schweitz, responsable scientifique 

L’apparition de migrations peut aussi survenir dans un contexte parodontal et occlusal stable.

Des espaces interdentaires qui s’ouvrent de façon alarmante ? De légers chevauchements incisifs qui s’aggravent ? Un alignement orthodontique sous contention qui évolue ? C’est parce que ces problèmes deviennent disgracieux que le patient finit par consulter.
Mais ce qu’un patient peut considérer comme bénin peut relever de causes complexes, que le praticien doit être en capacité d’appréhender. En effet, la cause, ou plutôt les causes, de ces migrations et déplacements dentaires sont très diverses, et leur prise en charge différente.
Les six conférenciers sollicités par la SOP lors de cette journée pluridisciplinaire intitulée « Migrations et déplacements dentaires » auront pour mission de faire le point complet sur la question, du diagnostic à la prise en charge en passant par la prévention des récidives.

Les migrations et déplacements peuvent survenir à différents âges de la vie, ils peuvent être liés à la perte de certaines dents ou à la maladie parodontale. Mais ils peuvent aussi, parfois, survenir dans un contexte parodontal et occlusal stable. Quels sont alors les rôles respectifs de la maladie parodontale, de l’occlusion, des praxies ou encore de certaines données physiologiques et anatomiques ?
Voilà des questions qui trouveront leurs réponses le 13 juin prochain.

Un examen clinique systématisé faisant appel à des connaissances en parodontologie en orthodontie ou en occlusodontie permet de comprendre le processus, de l’expliquer au patient et de lui proposer un traitement approprié.
Certains cas simples relèveront de l’omnipratique mettant en œuvre un assainissement parodontal, une restauration prothétique et/ou une orthodontie simple. D’autres cas nécessiteront une prise en charge pluridisciplinaire et, le plus souvent, se concluront avec une contention adaptée à la situation. 
L’objectif de cette journée consistera à délivrer aux participants des réponses claires et applicatives en rapport avec les diverses situations cliniques.
Car ces traitements, parfois complexes, présentent des écueils qui peuvent ne pas apparaître au premier abord. Cette journée appréhendera le problème des migrations d’une manière globale et exhaustive. Pour ce faire, elle sera articulée autour de la compréhension des migrations et déplacements, de leurs prises en charge thérapeutiques, puis de la prévention des récidives./

par Bernard Schweitz (entretien à lire en bas de page)


PROGRAMME de la formation


Conférences et conférencier(e)s :

  • Analyse clinique et diagnostic / par le Dr François LE BIGOT

  • Maladie parodontale et migrations secondaires par le Dr Antoine POPELUT

  • Replacer pour simplifier par le Dr Éric SERFATY 

  • Le mouvement, garant de la stabilité dentaire par le Dr Jean-Charles KOHAUT (entretien à lire )

  • Syndrome du fil : dépister pour désarmorcer par le Dr Florence ROUSSARIE 

  • Quelle contention pour quelle migration ! / par le Dr Stéphane CAZIER 

Objectifs de la formation :

  • Répondre de façon adaptée à l’interrogation des patients face aux déplacements dentaires.
  • Connaître et appliquer la conduite à tenir devant les différentes situations de migrations.
  • Pérenniser les traitements orthodontiques et les restaurations prothétiques.

TARIFS et INSCRIPTION 

Tarifs et inscription :

- Inscription et Tarifs 
Tarifs minorés [ avant le 27 avril ]  membre SOP : 275 euros - non-membres : 360 euros
Tarifs [ après le 27 avril ]  membre SOP : 325 euros - non-membres : 410 euros

Adhésion à la SOP / cotisation 2019 ⇒  109 euros )

Tarif pour les retraités (sur présentation d'un justificatif de votre caisse de retraite) : 100 euros > nouveauté 2019
Adhésion à la SOP / cotisation 2019 ⇒  55 euros )

Modalités de règlement :

- Règlement par Carte bancaire   (sécurisé par  ) ► Paiement en ligne aux tarifs minorés avant le 27 avril 
- Règlement par Chèque bancaire :
à retourner libellé à l'ordre de la SOP accompagné du bulletin d'inscription à imprimer 
dûment complété  à l'adresse suivante : SOP - 6 rue Jean Hugues - 75116 Paris


  
DEMANDE DE PRISE EN CHARGE par le FIF PL à remplir en ligne depuis leur site internet     
Code NAF : 8559A 
Numéro activité SOP : 11 75 19 78 075 
► Fiche formation « MIGRATIONS ET DÉPLACEMENTS DENTAIRES » 13 juin 2019 - SOP    


FICHET DE RÉDUCTION / TRANSPORT   ou   
Vous souhaitez recevoir un fichet de réduction SNCF ou AIR FRANCE ?
> règlement par Chèque → cochez la case prévue sur votre bulletin d'inscription à imprimer et retourner.
> règlement par Carte bancaire → adressez une simple demande par courriel au secrétariat de la SOP.


LIEU de la FORMATION

 




28 bis, rue Saint Dominique - 75007 PARIS 
  déjeuner assis, pause café et coktail inclus 


Renseignement SOP : contacter Isabel au 01.42.09.29.13 ou par courriel au secrétariat de la SOP  ( secretariat@sop.asso.fr )
Documents à télécharger : 


ENTRETIEN avec Bernard Schweitz, responsable scientifique 

    Bernard Schweitz
responsable scientifique 

« Penser à toutes les origines possibles des migrations »  

Pourquoi une journée sur les migrations et déplacements ?

C’est un motif fréquent de consultation pour lequel il est souvent difficile de poser un diagnostic précis car les origines du déplacement peuvent relever de la parodontologie, de l’occlusodontie, de pertes dentaires ou plus simplement des effets du temps.

Quel sera le déroulé global ?

Cette Journée adoptera une approche step by step. François Le Bigot, omnipraticien, analysera d’abord les différentes origines des migrations, l’objectif étant de poser le bon diagnostic. Antoine Popelut traitera ensuite des maladies parodontales.
Car dès lors qu’un problème parodontal associé est dépisté, il faut le prendre en charge avant de se pencher sur la migration en tant que telle. Éric Serfaty détaillera, quant à lui, les possibilités de traitements orthodontiques, incluant ceux accessibles aux omnipraticiens pour prendre en charge certaines migrations simples.
Puis Jean-Charles Kohaut traitera de l’occlusion, garant de la stabilité dans le temps. Florence Roussarie traitera ensuite d’un problème très spécifique : le syndrome du fil, encore inconnu pour beaucoup de praticiens et qui, pourtant, peut avoir des conséquences importantes sur le plan parodontal et occlusal.
Enfin, Stéphane Cazier clôturera la journée en traitant des types de contentions adaptées à chaque cas.

Quels seront les messages essentiels ?

Notre ambition est de sensibiliser les praticiens sur les différentes origines des migrations, pour qu’ils se posent les bonnes questions et orientent correctement leur diagnostic.
On verra qu’il faut prendre le recul nécessaire, observer les choses de manière globale pour, ensuite, proposer un plan de traitement.
Dans certains cas, les solutions seront très simples et, dans d’autres, plus complexes, et cela même si le symptôme paraît de prime abord bénin. /

Inscrivez-Vous