HENRY SCHEIN France
Une opération de maintenance est en cours, pouvant provoquer quelques dysfonctionnements. Merci pour votre compréhension et désolé pour la gêne occasionnée.
Journée TP et TD

Journée TP et TD

Jeudi 21 mai 2015


9h-18h


 

12 TP et TD à la carte

La séance des Travaux Pratiques et Travaux Dirigés de la SOP



Le programme des 12 ateliers est désormais bouclé avec
trois nouveautés. En 2015, la Journée TP & TD aura lieu le jeudi 21 mai.

Améliorer son geste et/ou son approche théorique et pratique dans les domaines actuels de la pratique généraliste.

Tel est l’objectif de la Journée TP & TD de la SOP. Le programme de l’édition 2015 de cette Journée est bouclé, et les responsables scientifiques peaufinent leurs ateliers, qui feront l’objet d’une présentation détaillée à partir de janvier 2015.

Au sein de chaque TP ou TD, des groupes animés par une équipe d'enseignants expérimentés.

Une formation clinique complète pour vous conduire au geste juste.

 

Liste des 12 Travaux Pratiques et Travaux Dirigés :  

TP  1   – Prothèses sur implants     TP2

TP 2    Reconstitutions corono-radiculaires    TP2

TP  3   – Inlays, onlays et overlays     

TD  4   – Les composites postérieurs. Méthode directe     Nouveauté 2015

TP  5   – Pédodontie     Nouveauté 2015 

TP  6   – CFAO et empreinte optique    

TP  7   – La dépose pour tous    

TP  8   – Imagerie 2D et 3D    

TD  9   – La prise de décision    

TP 10  – Chirurgies parodontales     

TD 11  – La stérilisation au cabinet dentaire *   

TD 12  – Occlusodontie       Nouveauté 2015

 

* Pour le TD 11, le binôme praticien-assistante est fortement recommandé ( voir le Tarif spécial ).

 

Exposition ouverte à tous les professionnels.

Coordinateur des Travaux Pratiques et Travaux Dirigés pour la SOP : Dr Philippe Chalanset.

 

Présentation     

Programme de la séance      

Tarifs et modalités d'inscription     

Télécharger le Bulletin d'inscription Séance des 12 TP & TD [ 21 mai 2015 ] SOP   ( 265 ko )

  

Voir le compte-rendu de la séance 2014 des TP & TD de la SOP  ( 705 Ko ) 

 

 



PRÉSENTATION de la séance des TP & TD

  

 

Améliorer son geste et/ou son approche théorique et pratique dans les domaines actuels de la pratique généraliste.

Tel est l’objectif de la Journée TP & TD de la SOP. Le programme de l’édition 2015 de cette Journée est bouclé, et les responsables scientifiques peaufinent leurs ateliers, qui feront l’objet d’une présentation détaillée à partir de janvier 2015. 

Le millésime 2015 des TP de la SOP compte trois nouveautés :

« Occlusodontie », sous la responsabilité scientifique de Jean-François Carlier,

« Les composites postérieurs en méthode directe », dirigé par Frédéric Raux,

« Pédodontie », sous la responsabilité scientifique Élisabeth Dursun.

Ces trois TP sont en cours d’élaboration, mais l’inscription est désormais ouverte si ces thématiques correspondent à vos besoins. 

À côté de ces trois nouveautés, neuf TP et TD sont reconduits et font l’objet d’une réactualisation par leur responsable à l’aune des retours d’expérience de l’édition 2014, mais aussi des évolutions techniques.

Fortes de leur succès, deux nouveautés 2014 ont été reconduites pour l’édition 2015. Il s’agit des TD « La stérilisation » conduit par Philippe Rocher (l’inscription est ouverte, et même recommandée, au binôme praticien assistante dentaire !) et « La prise de décision », TD codirigé par Éric Hazan et Éric Serfaty.

Les sept autres TP et TD sont :

« Prothèses sur implant » (direction scientifique : Corinne Touboul),

« Inlays, onlays et overlays » (Claude Launois),

« Reconstitutions corono radiculaires » (Jacques Déjou et Gérard Aboudharam),

« CFAO et empreinte optique » (Stéphane Cazier et Christian Moussally),

« Démontage des éléments prothétiques » (Cauris Couvrechel),

« Imagerie 2D et 3D » (Sandrine Dahan)

et enfin, « Chirurgie parodontale » (Myriam Dridi).

  

    



PROGRAMME de la séance du jeudi 21 mai 

 

TP 1  – Prothèses sur implants - plus d'info ici  

Responsables scientifiques : Paul Rousseau et Corinne Touboul

TP 2  – Reconstitutions corono-radiculaires - plus d'info ici 

Responsables scientifiques : Gérard Aboudharam et Jacques Déjou

TP 3  – Inlays, onlays et overlays - plus d'info ici 

Responsable scientifique : Claude Launois

TD 4  – Les composites postérieurs. Méthode directe - plus d'info ici   Nouveauté 2015

Responsable scientifique : Frédéric Raux

TP 5  – Pédodontie - plus d'info ici   Nouveauté 2015

Responsable scientifique : Élisabeth Dursun

TP 6  – CFAO et empreinte optique  - plus d'info ici  

Responsable scientifique : Stéphane Cazier, Christian Moussally

TP 7  – La dépose pour tous - plus d'info ici 

Responsable scientifique : Cauris Couvrechel

TP 8  – Imagerie 2D et 3D  - plus d'infos ici  

Responsable scientifique : Sandrine Dahan

TD 9  – La prise de décision - plus d'info ici   

Responsables scientifiques : Éric Hazan et Éric Serfaty

TP 10  – Chirurgies parodontales - plus d'info ici  

Responsable scientifique : Sophie-Myriam Dridi

TD 11  – La stérilisation au cabinet dentaire * - plus d'info ici  

Responsable scientifique : Philippe Rocher

TD 12  – Occlusodontie plus d'info ici   Nouveauté 2015

Responsable scientifique : Jean-François Carlier

  

 

 


 

TP 1  – Prothèses sur implants 

par Paul Rousseau et Corinne Touboul

Un TP pour actualiser ses connaissances ou se lancer tout simplement.

TP 1  – Prothèses sur implants  

 Discipline abordée : Implantologie.

Conforter sa pratique de la prothèse sur implants grâce à un enseignement concret et applicatif permettant d’actualiser ses connaissances et de simplifier la démarche. Tel est l’objectif principal de ce TP. Codirigé par Corinne Touboul et Paul Rousseau, cet atelier fera la part belle aux manipulations avec deux grands systèmes implantaires disponibles sur le marché. Un premier module sera consacré aux rappels des fondamentaux incontournables de la prothèse sur implants. L’importance du projet prothétique et les différentes options prothétiques (prothèse vissée, prothèse scellée, overdentures) seront abordées, ainsi que les techniques d’empreinte, l’enregistrement de l’occlusion et le choix des piliers prothétiques (piliers non retouchables et piliers « personnalisables »).

L’approche sera résolument orientée sur la dimension clinique, et ses différentes étapes seront détaillées en prothèse unitaire et plurale. Le concept occlusal – dont l’importance est capitale en implantologie – sera abordé, de même, bien entendu, que la séance de pose (vissage ou scellement).

Les participants seront invités à réaliser une empreinte à ciel ouvert et à ciel fermé, sous les deux systèmes implantaires, sans risque d’erreurs de repositionnement d’un transfert.

Ils seront par ailleurs guidés dans la réalisation d’une prothèse scellée qui présente systématiquement une adaptation parfaite sur son pilier. Ils sauront comment utiliser les piliers Locator® en prothèse amovible et comment maîtriser le système Procera ®, la Ti-base, ou la prothèse vissée.

L’objectif, on l’a compris, consiste à manipuler pour apprendre – ou corriger ses défauts – et mettre en pratique les enseignements du TP au cabinet dentaire. La Journée se terminera par un grand débriefing au cours duquel tous les enseignants répondront aux interrogations et aux remarques des participants.

Corinne Touboul

 

Les objectifs de la formation :

• Un enseignement pratique sur mesure pour ceux qui veulent conforter leur pratique ou se lancer.

Paul Rousseau

• Une approche applicative avec toutes les grandes étapes cliniques clairement séquencées.

• Des manipulations sur deux grands systèmes implantaires.

 

Responsable scientifique : Paul Rousseau et Corinne Touboul

 

 

 

 


 

TP 2  – Reconstitutions corono-radiculaires

par Gérard Aboudharam et Jacques Déjou

Maîtriser les indications des différentes méthodes de restauration.

TP 2  – Reconstitutions corono-radiculaires 


Discipline abordée : Odontologie restauratrice et prothétique.

 

La reconstitution d’une dent dépulpée est un acte fréquent dans la pratique clinique. Porté par la grande diversité des techniques de restauration, notamment depuis l’apparition de cotations spécifiques pour les reconstitutions des dents dépulpées, le choix entre les nombreuses techniques n’est pas toujours aisé : inlaycore ou SC 33 ? L’omnipraticien doit se prononcer. Ce TP historique, proposé par la SOP, et codirigé par Gérard Aboudharam et Jacques Déjou, vise à délivrer les outils aux praticiens afin de maîtriser les indications des différentes méthodes de restauration d’une dent dépulpée tout en intégrant la question de la cotation.

Ainsi la séance se construira autour de trois objectifs. Dresser un état des lieux complet des indications des différentes méthodes à disposition en fonction de la situation clinique constituera un point de départ essentiel afin de former les participants, dans un deuxième temps, à la réalisation de restaurations d’une dent dépulpée par matériaux plastiques.

Enfin, il s’agira d’apporter des éclairages déterminants sur les critères de choix des différents tenons à base de fibres, les adhésifs et leur compatibilité pour connaître les impératifs du collage. Dans une approche dynamique, les situations cliniques les plus courantes aux plus extrêmes seront abordées. Toutes les phases de la séance débuteront par un exposé théorique avant l’étape pratique. Cette Journée se veut donc résolument pratique en s’adressant à tout omnipraticien.

 

Les objectifs de la formation :

Gérard Aboudharam

• Dresser un état des lieux des indications des différentes méthodes.

• Maitriser les différentes méthodes de restauration d’une dent dépulpée.

• Appliquer dès le lendemain les techniques aprises.

 

Jacques Déjou

Responsables scientifiques : Gérard Aboudharam et Jacques Déjou.

 

Equipe pédagogique : Marc Bolla, Cécile Cautain, Nicolas Cheleux, Eric Leforestier et Elodie Terrer.

  

 

   


 

TP 3 : Inlays, onlays et overlays

par Claude Launois

 Ce TP permettra d’exposer les questions essentielles, de la préparation au collage.

TP 3 : Inlays, onlays et overlays


Discipline abordées : Dentisterie restauratrice, occlusondontie. 

 

Avec une approche centrée sur la clinique, les participants à ce TP historique travailleront sur la protection pulpaire et les sensibilités postopératoires. L’approche de Claude Launois et de son équipe consiste à placer les participants dans une configuration la plus proche possible de la réalité clinique. Les praticiens réaliseront différentes préparations et se verront apporter des réponses concrètes aux questions qu’ils se posent à propos de ces réalisations. En pratique, ils traiteront d’une situation proche de la réalité clinique en disposant d’un modèle pédagogique reproduisant des cas réels.

Ce modèle simulera une arcade dentaire présentant des lésions carieuses sur dents pulpées ou dépulpées et des malpositions occlusales sur prémolaires et molaires. Il comportera également des préparations types en fonction de celles qui seront étudiées.

Le TP sera rythmé en deux parties. La première partie sera consacrée, après un rappel théorique sur les principes de taille, à la réalisation des cavités pour inlays, onlays et overlays. La deuxième partie sera consacrée au collage d’un inlay ou onlay selon le protocole de collage associant un adhésif M & R et un composite de collage « dual ». Il sera décrit, temps par temps, avec une démonstration en parallèle.

Les différentes étapes de ce TP permettront d’exposer toutes les questions essentielles, de la préparation au collage. Quels sont les critères de qualité des préparations pour assurer la pérennité ? Quelles sont les caractéristiques des préparations pour éviter la propagation des fêlures ? Entre céramique et composite, quel matériau choisir et quels en sont les avantages et les inconvénients ?

  

Les objectifs de la formation :

-       Maîtriser des préparations raisonnées.

Claude Launois

-       Appliquer le principe d’élaboration des inlays et onlays.

-       Maîtriser l’assemblage par collage.

  

Responsable scientifique : Claude Launois (en photo à droite ).

 

Equipe pédagogique : Charlotte Bar, Jean Bridoux, Ingrid Iff, Olivier Izambert, Michel Lombard, Gérard Loufrani, Emmanuel Signoret, Eugénie Vilfroy, Bernard Weiler.

 

  


  

TP 4 : Composites postérieurs en méthode directe  Nouveauté 2015

par Frédéric Raux

Réaliser un point de contact efficace.

TP 4 : Composites

 

Discipline abordée : Dentisterie restauratrice et esthétique. 

 

L’objectif de cet atelier vise à délivrer les connaissances et techniques nécessaires à la réussite d’une restauration sans avoir à la retoucher ! » explique Frédéric Raux, responsable du tout nouveau TP lancé cette année par la SOP. Les participants débuteront par un point sur les indications et les principes de réalisation des restaurations en composite. Ils réaliseront ensuite des restaurations simples pour, progressivement, être conduits à l’utilisation de techniques de restaurations plus complexes, de la petite cavité occlusale à la grande cavité mésio-occluso-distale.

Les étapes cliniques seront accomplies selon un protocole précis garantissant l’absence de sensibilités postopératoires ainsi qu’une sculpture occlusale fonctionnelle et esthétique. 

Les praticiens seront invités à « se faire la main » sur des matériaux – dont les matériaux Bulk – et matériels disponibles sur le marché. Un principe qui leur permettra de mieux choisir ensuite les matériaux les plus adaptés à leur pratique.

La seconde partie de la séance sera consacrée aux procédures cliniques de la stratification du composite pour des cavités occluso-proximales, et à la réalisation d’un point de contact efficace. Les participants y appliqueront une méthodologie rigoureuse pour réussir cet acte de façon reproductible. Autre thématique traitée lors de la séance : le choix de l’adhésif et l’incidence de la lampe à photopolymériser.

 

Les objectifs de la formation :

- Savoir choisir le système adhésif le plus adapté à la situation clinique.

- Eviter les sensibilités post opératoires.

- Savoir restaurer un point de contact proximal et une anatomie fonctionnelle.

Frédéric Raux

- Tester une multitude de matériaux disponibles sur le marché pour choisir le plus adapté.

 

Responsable scientifique : Frédéric Raux (en photo à droite ).

 

Responsable pédagogique : Julien Amar, Cédrik Bernard, Laura Bressand, Lucile Dahan, Thomas Roux.

 

 


 

TP 5  – Pédodontie  Nouveauté 2015

par Élisabeth Dursun

Maîtriser les soins quotidiens et les urgences traumatiques chez l’enfant.

TP 5  – Pédodontie

 

Discipline abordée : odontologie pédiatrique, traumatologie, odontologie conservatrice, biomatériaux.

  

« Les traitements pulpaires et la restauration des dents temporaires constituent des actes quotidiens en omnipratique. De manière moins fréquente, les chirurgiens-dentistes sont confrontés à la gestion d’un traumatisme de dents permanentes immatures » explique Élisabeth Dursun, responsable scientifique du TP « Odontologie pédiatrique ». L’objectif de ce TP : réaliser un tour d’horizon des fondamentaux relatifs aux lésions carieuses profondes sur dents temporaires et aux traumatismes sur dents permanentes immatures, pour appliquer les bons protocoles restaurateurs et aborder sereinement l’urgence au cabinet dentaire.

Concrètement, la séance se déroulera en deux parties, chacune introduite par une étape théorique avant la réalisation par les participants d’actes sur modèles.

Un premier volet sera dédié à la prise en charge des lésions carieuses profondes sur dents temporaires. L’objectif est double : revoir les différentes indications thérapeutiques dentino-pulpaires et se concentrer sur un traitement quotidien : la pulpotomie. Les participants réaliseront une pulpotomie et une pose de coiffes pédodontiques préformées en métal et/ou en zircone.

Le second volet sera consacré à la prise en charge des traumatismes sur dents permanentes immatures. Après avoir fait le point sur les différents types de traumatismes, les participants réviseront la conduite à tenir face à ces situations d’urgence. L’application pratique reposera sur une manipulation de recollage de fragment et de mise en place d’une contention.

 

Les objectifs de la formation :

• Revoir les indications des traitements dentino-pulpaires et leurs protocoles pour restaurer la dent temporaire, en particulier la pulpotomie et la coiffe pédodontique préformée. 

• Connaître la conduite à tenir en cas de traumatisme sur dent immature pour mettre en œuvre les bons gestes.

Élisabeth Dursun 

 

Responsables scientifiques : Élisabeth Dursun

 

 


   

 

TP 6 : CFAO et empreinte optique

par Stéphane Cazier et Christian Moussally

L’objectif du TP : démythifier l’empreinte optique.

TP 6 : CFAO 

Disciplines abordées : Dentisterie restauratrice, prothèse et implantologie.

 

Parce que la CFAO est en perpétuelle évolution, ce TP évolue, lui aussi, d’année en année afin d’intégrer les dernières nouveautés » explique Christian Moussally coresponsable scientifique de ce TP avec Stéphane Cazier. Nouveauté pour l’édition 2015 : la réalisation d’une couronne provisoire implanto-portée.

Cette séance a pour objectif de « démythifier l’empreinte optique » en proposant aux praticiens de se familiariser avec un matériel à la pointe de la technologie.

Ce matériel, de très haute qualité, sera mis à la disposition des participants répartis par groupes de deux ou trois praticiens par machine. Encadrés par huit « ultra-spécialistes » de la CFAO, les praticiens travailleront sur des modèles réalistes (fausses gencives et dents en résine) avec des préparations déjà effectuées.

Ils réaliseront un inlay en composite Lava™ Ultimate (3M ESPE), une couronne en vitrocéramique renforcée au disilicate de lithium e.max CAD (Ivoclar Vivadent), une couronne provisoire implanto-portée ainsi que des empreintes optiques pour envoi au laboratoire de prothèse. Ils pourront manipuler les nouvelles caméras permettant l’enregistrement 3D en couleurs des volumes dentaires.

En s’intéressant aux dernières techniques, notamment la CFAO semi-directe, ainsi qu’aux nouveaux matériaux disponibles, ce TP permettra aux participants d’enrichir leur pratique quotidienne. « L’expérience des années passées montre que de nombreux praticiens qui ont participé aux TP de CFAO de la SOP ont ensuite investi dans un système d’empreinte optique ou de CFAO directe », conclut Christian Moussally.

 

Les objectifs de la formation :

• Découvrir l’empreinte optique et la CFAO.

Stéphane Cazier

• Réaliser un onlay, une couronne et une couronne provisoire par CFAO directe.

• Échanger avec des confrères spécialistes de la CFAO sur l’intégration de cet outil dans une pratique quotidienne.

Christian Moussaly

 

Responsables scientifiques : Stéphane Cazier et Christian Moussally (en photo à droite ).

 

Équipe pédagogique : François Bouquet, Jean-Baptiste Chieze, Jean-François Chouraqui, Wilson Dos Santos, Cyril Fonteneau, Hélène Fron Chabouis, Alexandre Gaucher, Marie-Ange Hrycenko.

 

 

 


 

TP 7 : La dépose pour tous 

par Cauris Couvrechel et Boris Jakubowicz

Les ateliers seront illustrés par des cas cliniques.

  TP 7 : La dépose pour tous

Discipline abordées : Prothèse, implantologie, endodontie.

 

Proposer un protocole simple pour chaque situation avec des techniques fiables de retrait d’éléments prothétiques, d’instruments ou de vis fracturés dans des canaux radiculaires : tel est l’objectif de ce TP co-dirigé par Cauris Couvrechel et Boris Jakubowicz.

Les participants apprendront à affronter des situations complexes lors du démontage prothétique en adoptant les bons réflexes pour mieux faire face aux difficultés, notamment en cas de reprise de traitement endodontique.

Ils apprendront également à gérer les complications prothétiques sur pilier implantaire, situation inédite encore récemment, mais hélas, de plus en plus courante.

Au total, plusieurs modules permettront aux participants de se confronter à des situations cliniques variées : découpe et dépose d’un inlay-core, dépose d’une reconstitution corono-radiculaire fibrée, dépose des vis et piliers endommagés sur implants, dépose des instruments endodontiques fracturés.

Ces ateliers seront illustrés par des cas cliniques afin d’assimiler, le plus concrètement possible, les indications et les limites de chaque technique. Pour garantir l’interactivité du TP, une équipe de 12 encadrants assistera les participants, qui manipuleront du matériel de dernière génération. Les aides optiques (microscopes et loupes) seront utilisées au cours de cette séance. Des phases de manipulation alterneront avec des phases de questions-réponses-démonstrations. Les actes appris lors de ce TP seront applicables à tous dès le lendemain au cabinet dentaire.

 

Les objectifs de la formation :

-       Transmettre un protocole simple pour chaque situation rencontrée.

Cauris Couvrechel

-       Comprendre et anticiper les risques de démontage.

-       Expliquer les principes biomécaniques mis en œuvre lors de l’utilisation de différents instruments afin d’optimiser l’efficacité.

Boris Jakubowicz

  

Responsable scientifique : Cauris Couvrechel et Boris Jakubowicz (en photo à droite ).                               

 

Equipe pédagogique : Jacques Guillot, Anthony Atlan, Matthieu Fillon, David Joseph, Yannick Josset, Jacques-Henri Tubiana, François Bronnec, Gregory Caron, Tchilalo Boukpessi-Jubien, Jonathan Chesneau.

  



 

TP 8 : Imagerie 2D et 3D

par Sandrine Dahan

Obtenir une image radiographique de qualité pour optimiser son exploitation.

 TP 8 : Imagerie 2D & 3D

 

Disciplines abordées : Omnipratique.

  

L’imagerie constitue un élément fondamental dans nos prises de décision. Afin de répondre au mieux aux attentes des praticiens, ce TP consacré à l’imagerie 2D et 3D s’organise autour de quatre ateliers successifs. Ces ateliers seront animés par une équipe pluridisciplinaire d’enseignants composée de trois chirurgiens-dentistes spécialisés en parodontie, chirurgie buccale, endodontie, une radiologue spécialisée en imagerie dentaire et, enfin, un manipulateur radio. Voici tout l’intérêt de ce TP conduit par Sandrine Dahan, responsable scientifique.

Dans le détail, le premier atelier est consacré à la prise de clichés rétro alvéolaires comprenant les réglages du générateur, le choix de films ou de capteurs, le positionnement optimal du générateur par rapport à la dent et au capteur. L’objectif vise à obtenir une image radiographique de qualité pour optimiser, dans un second temps, son exploitation.

Le deuxième atelier est consacré à l’analyse de clichés panoramiques, largement prescrits, mais souvent sous-exploités. Le troisième atelier porte sur l’analyse de clichés rétro alvéolaires. En dehors de situations évidentes, le diagnostic d’une carie débutante peut s’avérer difficile. Notre rôle est d’intervenir au plus tôt et, si possible, de façon non invasive pour préserver au mieux les tissus dentaires.

L’objectif de cet atelier consiste donc à affiner l’interprétation radiographique en cariologie, parodontie et endodontie. Enfin, l’analyse de l’imagerie 3D constitue le thème du dernier atelier dont l’objectif est de familiariser les participants avec les examens 3D (cone beam). Le principe d’acquisition sera décrit, puis les participants pourront découvrir un logiciel de lecture. Tous les ateliers seront articulés autour de cas cliniques.

 

Les objectifs de la formation :

- Savoir réaliser des clichés radio de qualité.

- Savoir exploiter au mieux les images radio.

- Découvrir ou approfondir ses connaissances en imagerie 3D.

Sandrine Dahan

Responsables scientifiques : Sandrine Dahan (en photo à droite ).

 

Équipe pédagogique : Julien Batard, Emmanuelle Ettedgui, Cédric Mauprivez, Rosalie Nguyen.

 

  

 

  


 

 

TD 9 : Prise de décision

par Eric Hazan et Eric Serfaty

La stratégie thérapeutique est au cœur de notre pratique quotidienne.

TD 9 : Prise de décision

  

 

Disciplines abordées : L’ensemble des spécialités de la chirurgie dentaire dont la parodontie, l’orthodontie, la dentisterie restauratrice et prothétique. 

  

La stratégie thérapeutique est au cœur de notre pratique et c’est pourtant un domaine dont on ne parle jamais » explique Éric Serfaty, qui codirige avec Éric Hazan ce TD. C’est effectivement au quotidien que nous sommes confrontés à la difficulté de décider face à une situation clinique. « S’il existe plusieurs plans de traitement, il n’existe qu’un seul diagnostic. Il est donc fondamental de poser le bon avant tout traitement thérapeutique » précise Éric Hazan. Acquérir une démarche systématique pour une prise de décision rapide, simple et efficace, tel est donc l’objectif de ce TD proposé par la SOP.

Les responsables scientifiques et Charles Micheau accompagneront le praticien à élaborer le plan de traitement le plus adapté à la situation clinique du patient tout en prenant en compte l’ensemble des techniques et des matériaux disponibles pour optimiser le résultat thérapeutique.

Ce TD interactif est fondé sur une réflexion collégiale entre les enseignants et les participants afin de les conduire à se poser les bonnes questions, notamment lorsqu’il s’agit de cas complexes impliquant un traitement parodontal, implantaire et/ou orthodontique.

Une équipe pluridisciplinaire accompagnera les participants dans l’acquisition des bons réflexes d’analyse en partant de la phase diagnostique pour aboutir à une décision thérapeutique appropriée. Les participants seront progressivement confrontés à des cas cliniques des plus simples aux plus complexes. L’approche pédagogique privilégiera la dynamique collégiale. Les praticiens auront la possibilité de présenter leurs cas cliniques à la fin de la séance avec les éléments nécessaires (radiographies, moulages et photos) pour échanger leurs points de vue.

 

Les objectifs de la formation :

Eric Hazan

- Aborder plus sereinement les cas pluridisciplinaires.

- Comprendre les pathologies et poser le bon diagnostic.

Eric Serfaty

- Trouver la bonne séquence thérapeutique entre les différentes disciplines.

 

Responsables scientifiques : Eric Hazan et Eric Serfaty (en photo à droite ).

  

Équipe pédagogique : Charles Micheau.

  

  

 
 

 

TP 10 : Chirurgies parodontales

par Sophie-Myriam Dridi

TP 10 : Chirurgies parodontales

 

Discipline abordées : Parodontie.

  

Un TP désormais « historique », mais avec une nouveauté en 2015 puisque cet atelier, au-delà de son approche pratique des fondamentaux de la discipline, intégrera un module sur la chirurgie plastique parodontale. « Il s’agit, explique Sophie-Myriam Dridi, de répondre à une demande croissante des confrères omnipraticiens qui souhaitent prendre en charge les récessions parodontales isolées ou peu sévères ».

L’objectif : accompagner les premiers pas des praticiens et/ou conforter ou améliorer la pratique de ceux qui ont déjà intégré la chirurgie parodontale dans leur exercice.

La séance est divisée en quatre séquences de travaux pratiques. La matinée est consacrée au rappel des principes fondamentaux des incisions, des sutures du lambeau d’accès et de la chirurgie pré-prothétique.

L’après-midi est axée sur la chirurgie mucogingivale de renforcement et la chirurgie plastique parodontale. Dans la continuité d’une approche théorique qui s’en tiendra à l’essentiel, les participants réaliseront des actes chirurgicaux sur mâchoires animales.

Afin d’aller vers une approche au plus près des besoins de chacun, et à l’aide d’un formulaire que les participants rempliront en début de journée, des groupes de niveau seront créés. Par ailleurs, sept encadrants accompagneront les participants en veillant à ce que chaque module soit bien intégré par tous.

L’objectif de cette Journée est réellement de proposer une séance et un suivi personnalisés pour que les praticiens puissent reproduire dans leur cabinet dentaire les gestes pratiqués lors du TP.

 

Les objectifs de la formation :

-       Maîtriser le choix des incisions (situation, direction, trajectoire) et des sutures.

-       Indiquer et réaliser un lambeau d’accès avec biomatériaux de comblement.

Sophie-Myriam Dridi

-       Indiquer et réaliser une élongation coronaire.

-       Indiquer et réaliser une greffe de conjonctif enfoui.

 

Responsable scientifique : Sophie-Myriam Dridi (en photo à droite ).

 

Equipe pédagogique : Céline Gatti, Michel Chousterman, Jean Michel Halimi, Sophie Kosinski, Christel Simon Barboux, Véronique Molina.

 

 


  

TD 11 : La stérilisation  

par Philippe Rocher

L’implication conjuguée du praticien et de son assistante est essentielle.

TD 11 : La stérilisation

  

Discipline abordées : Hygiène et asepsie, chaîne de stérilisation, précautions standard.

 

Fort de son succès rencontré pour sa première édition l’année passée (97 % de satisfaction exprimée par les participants), le TD Stérilisation, dirigé par Philippe Rocher, est reconduit en 2015.

L’implication conjuguée du praticien et de son assistante est essentielle afin d’appliquer de manière dynamique toutes les dimensions de l’hygiène et de l’asepsie au cabinet dentaire.

C’est la raison pour laquelle ce TD est vivement recommandé au binôme praticien-assistante afin que chacun adopte la bonne méthodologie et les bons réflexes qui en découlent.

Philippe Rocher et son équipe aborderont les choses de manière concrète, sous forme d’études de cas – matérialisées par des photos et vidéos – présentant des situations concrètes. Le but étant de former les participants aux exigences liées à l’installation et à l’entretien des locaux professionnels. Des discussions entre intervenants et participants sur les cas présentés permettront de repérer les pratiques « perfectibles » dans le domaine de l’hygiène. Cet état des lieux sera l’occasion d’établir, avec l’équipe pédagogique, des plans d’action réalistes à mettre en œuvre. Les participants pourront s’auto-évaluer via un questionnaire pour faire un point sur les préconisations suivies et les aspects à modifier.

On l’a compris, l’approche pédagogique est centrée sur la pratique. L’objectif étant d’intégrer les bonnes habitudes en respectant les précautions standard. Un autre temps fort de la séance sera consacré aux conditions dans lesquelles les étapes de stérilisation des dispositifs médicaux doivent s’effectuer. Enfin, le développement continu de la qualité sera matérialisé de façon pratique par la présentation d’une liste de critères à respecter.

 

Les objectifs de la formation :

-       Améliorer le niveau d’hygiène et d’asepsie de son cabinet dentaire.

-       Optimiser ses pratiques de stérilisation.

Philippe Rocher

-       Assurer de manière aisée les contrôles et la traçabilité.

 

Responsable scientifique : Philippe Rocher (en photo à droite ).

 

Equipe pédagogique : Patrick Bonne, Kathy Denys.

 

 


 

TD 12  – Occlusodontie   Nouveauté 2015

par Jean-François Carlier

Amener le praticien à devenir occluso-vigilant.

 TD 12  – Occlusodontie

 

Discipline abordée : Omnipratique.

 

Parent pauvre de la formation initiale, l’occlusodontie est pourtant à la croisée de toutes nos disciplines », explique Jean-François Carlier, responsable scientifique de ce TP dont l’objectif vise à « amener le praticien à devenir occluso-vigilant dans sa pratique quotidienne » poursuit-il. En effet, le rétablissement ou la préservation de

l’équilibre occlusal constitue l’un des objectifs de toutes les restaurations occlusales.

Les fonctions occlusales dépendent de paramètres bien connus (morphologies occlusales, harmonie du plan d’occlusion, dimension verticale adaptée, position mandibulaire de référence). Au cours de ce TP, les participants établiront un diagnostic occlusal après un montage en articulateur qui permettra une analyse complète des paramètres de l’occlusion afin de définir les moyens thérapeutiques adaptés aux conditions cliniques.

Concrètement, les participants réaliseront des manipulations d’enregistrement de la RC, et se formeront à l’utilisation de l’arc facial de transfert du modèle maxillaire sur articulateur, en moins de 2 min. Sur des modèles pédagogiques montés en RC sur articulateur, les participants poseront un diagnostic occlusal pré-prothétique.

Ils apprendront à quantifier le dérapage ORC/OIM et d’en comprendre les répercussions sur l’appareil manducateur. Puis, l’analyse du guide antérieur déterminera la pertinence d’une équilibration par addition ou par soustraction.

Les règles de l’équilibration des secteurs postérieurs seront développées. Enfin, les participants exécuteront pas à pas, sous la direction de leur démonstrateur, les rectifications par addition de composite ou de cire ou en soustraction, pour obtenir une intercuspidation maximale stable et restaurer les trajectoires de guidage mandibulaire.

 

Les objectifs de la formation :

• Apprendre à évoluer la position mandibulaire du patient.

• Définir le protocole d’équilibration à mettre en œuvre, adition ou soustraction.

Jean-François Carlier

• Optimiser les fonctions occlusales : calage, guidage, centrage.

 

Responsable scientifique : Jean-François Carlier. 

  

Équipe pédagogique : Éric Belbézier, Jacques Deilhes, Dominique Estrade, Olivier Teysseire, Bruno Treil.


 

 


 

TARIFS et INSCRIPTION 

 

Tarifs et inscription : 

Inscription - Tarif avant le 15 mars 2015 : membre SOP : 360 €   - non-membre : 445 €

Inscription - Tarif après le 15 mars 2015 : membre SOP : 410 €   - non-membre : 495 €  

Adhésion à la SOP : cotisation 2015  )

 

* Tarif pour le TD 11  – La stérilisation au cabinet dentaire,

le binôme praticien-assistante est fortement recommandé.

Tarif assistante : + 150 €

 


Modalités de règlement : 

 

- Règlement par Carte bancaire  (site sécurisé par Ogone paiement sécurisé ) :   REMISE IMMÉDIATE DE 5%  

>  Paiement en ligne via notre Kiosque au tarif spécial internet       

 

- Règlement par Chèque bancaire :

à retourner libellé à l'ordre de la SOP

accompagné du bulletin d'inscription  dûment complété 

à l'adresse suivante : SOP - 6 rue Jean Hugues - 75116 Paris

   

  

FICHET DE RÉDUCTION / TRANSPORT   ou   :

Vous souhaitez recevoir un fichet de réduction SNCF ou AIR FRANCE ?

> si règlement par Chèque : cochez la case prévue sur votre bulletin d'inscription  à nous retourner.

> si règlement par Carte bancaire : adressez une simple demande par  Email au secrétariat de la SOP  .

  

  :

FORMULAIRE FIF-PL de demande préalable de prise en charge de votre formation -   ( 416 Ko ) 

Renseignement SOP : Tél: 01 42 09 29 13 - Fax: 01 42 09 29 08 - Email secrétariat SOP : secretariat@sop.asso.fr 

Renseignement MAISON DE LA CHIMIE : contact, localisation et plan d'accès et liste des hôtels à proximité .

 

Société
Odontologique
de Paris

Retrouvez-nous sur…

Facebook  Twitter