GACD le n°1 des meilleurs prix
Une opération de maintenance est en cours, pouvant provoquer quelques dysfonctionnements. Merci pour votre compréhension et désolé pour la gêne occasionnée.
Collez au composite !

Collez au composite !

Jeudi 15 octobre 2015

 


9h -  18h 

Collez au composite en pratique généraliste

Aboudharam Gérard Aboudharam
Bouillaguet Serge Bouillaguet
Krecji Ivo Krecji
Weisrock Gauthier Weisrock

Une Journée résolument clinique sur les composites en méthode directe, rythmée de manière dynamique autour de tous les éléments qui posent encore problème au praticien.

Voilà ce que proposera la SOP, le 15 octobre prochain, avec un plateau particulièrement relevé de conférenciers réunis autour de cette ambition. 

Les grands objectifs de la Journée ? 

D’abord dresser un état précis des indications en technique directe (et indirecte). Puis délivrer des réponses claires, reproductibles, sur la stratification simplifiée dans le secteur antérieur, qui ne doit plus être réservée à un club fermé de praticiens expérimentés.

Ensuite, établir les principes et les techniques permettant de réduire très significativement les risques de sensibilité.

Enfin, conduire le participant à trouver systématiquement le bon point de contact.

Rien ne sera éludé au cours de cette Journée. On verra par exemple que la protection pulpo-dentinaire, sauf cas exceptionnels, est rarement indiquée puisqu’elle réduit la surface de collage. La microdentisterie sera traitée, de même que la question du bisphénol A et ses alternatives.

Bien sûr, au-delà de la clinique, un point précis sera proposé sur les matériaux - en particulier sur l’intérêt des composites Bulk - et les lampes à photopolymériser.



Les objectifs de la formation :

• Connaître les indications.

• Maîtriser la stratification simplifiée.

• Trouver le bon point de contact.

• Éviter la sensibilité.

Évaluez-vous

/ Êtes-vous parfois confronté à des sensibilités postopératoires après réalisation de restaurations composites ? 

/ Avez-vous des échecs esthétiques avec les composites antérieurs ?

/ Avez-vous parfois des problèmes de point de contact en réalisant des composites postérieurs ?

/ Pensez-vous que les composites peuvent avoir une influence sur la pulpe qui nécessite de mettre des protections pulpo-dentinaires avant de réaliser des composites ?

/ Avez-vous des interrogations sur le mode de polymérisation et les lampes à photopolymériser ?

Si vous avez répondu oui à au moins une de ces questions, alors cette journée est faite pour vous ! Vous y trouverez les réponses à vos interrogations.

Disciplines abordées :

Odontologie conservatrice et odontologie restauratrice. 

Conférenciers :

Gérard Aboudharam ( lire son interview Nouveauté ), Serge Bouillaguet, Ivo Krecji et Gautier Weisrock ( lire son interview ). 

 

    

Responsable scientifique : Nicolas Lehmann ( lire son interview ) .

Groupe de travail de la SOP : Alexis Lopater, Dominique Martin, Frédéric Raux.

   

 

formation habilitée pour votre DPC

Cette Formation est habilitée par l'OGPDC en 2015 pour la validation de votre DPC.

RAPPEL : depuis le 22 juin, aucune prise en charge par l'OGDPC.

Déclarations d'intérêts des intervenants : à lire en bas de page   

Nouveauté : découvrez les réponses au QCM spécial DPC

 Télécharger Réponses du Questionnaire DPC - 15 octobre 2015 " Collez au composite " - format PDF      

  

Présentation   

Programme      

Tarifs et modalités d'inscription     

Bulletin d'inscription Journée " Composites en technique directe " SOP 15 octobre 2015    

Fiche formation du 15 octobre 2015 - SOP    

 

  



PRÉSENTATION de la Journée 



Délivrer des réponses claires et reproductibles.

 

 

cas clinique 1

« La réalisation d’une restauration composite est extrêmement “opérateur-dépendante ” : si vous ne respectez pas les protocoles appropriés, si vous ne faites pas un choix judicieux de vos matériaux et matériels (adhésif, composite, lampe à photopolymériser…), vous vous exposez à l’échec ». Voilà comment Nicolas Lehmann, responsable scientifique de la Journée « Collez au composite » résume les enjeux de la formation que la SOP organise le 15 octobre prochain à la Maison de la Chimie ( lire son interview en bas de page ).

Et c’est à une Journée résolument clinique que la SOP convie les praticiens autour d’un objectif central : donner des réponses concrètes, immédiatement applicable, à toutes les questions que se posent les omnipraticiens. Cette formation, circonscrite à la technique directe, sera animée par des conférenciers renommés, réunis pour l’occasion autour d’une démarche commune consistant à transmettre les protocoles – sans oublier de traiter des matériels et matériaux – appropriés dans le cadre d’un exercice en omnipratique.

cas clinique 2

Plus que jamais, ce sera l’excellence placée au service d’une dentisterie moderne et accessible à tous !

Rien ne sera éludé, à commencer par des réponses reproductibles sur la stratification simplifiée dans le secteur antérieur. Les principes et les techniques permettant de réduire les risques de sensibilité seront traités, de même que les règles pour créer systématiquement le bon point de contact.

Ivo Krecji traitera de micro-dentisterie. Il interviendra sur le scellement adhésif sur dents saines et carieuses ainsi que sur le traitement conservateur micro-invasif.

Une Journée très clinique

cas clinique 3

Gérard Aboudharam interviendra sur les restaurations composites postérieures. Cas cliniques à l’appui, il exposera les règles de préparation et des matériaux. Il montrera les avantages et les inconvénients des Bullks, y compris s’agissant de leur pérennité.

Il traitera de l’instrumentation tel que le choix des matrices pour la gestion des points de contact et des lampes à photopolymériser, en répondant à toutes les questions que l’on se pose sur ce point fondamental.

Il s’interrogera non seulement sur le type de lampes, mais également sur les puissances appropriées en fonction des résultats recherchés.

cas clinique 4

Serge Bouillaguet donnera une conférence sur la restauration adhésive en composite et ses conséquences pulpaires. Il dressera un état des lieux entre les restaurations adhésives et leur répercussion sur le complexe pulpo-dentinaire Il établira le lien entre les matériaux et leurs conséquences au niveau biologique. Le bisphénol A et bien d’autres molécules seront donc discutés sur leur conséquence pulpaire.

Avec l’intervention de Gautier Weisrock sur la restauration composite antérieure, on sera pleinement au coeur de la question esthétique. Il donnera les clés au praticien sur les deux points fondamentaux de cette problématique : la couleur et la forme. Il éclairera le praticien dans le choix de la teinte et sur les autres paramètres influençant les résultats esthétiques (forme de préparation, polissage, etc.). 

Quatre conférenciers reconnus animeront cette Journée :

Gérard Aboudharam (secteur postérieur)

Serge Bouillaguet (relation composite/ pulpe),

Ivo Krecji (microdentisterie postérieure et antérieure)

et Gautier Weisrock (secteur antérieur).

 

 

   



PROGRAMME de la formation du 15 octobre 

 

Programme des conférences :

- Scellement adhésif sur dents saines et carieuses ; traitement micro-invasif.

- Restauration adhésive et conséquences pulpaires.

- Restauration composite postérieure.

collez au composite !

 - Restauration composite antérieure.

 

Les objectifs de la formation 

• Connaître les indications.

• Maîtriser la stratification simplifiée.

• Trouver le bon point de contact.

• Éviter la sensibilité.

 

Évaluez-vous

/ Êtes-vous parfois confronté à des sensibilités postopératoires après réalisation de restaurations composites ?

/ Avez-vous des échecs esthétiques avec les composites antérieurs ?

/ Avez-vous parfois des problèmes de point de contact en réalisant des composites postérieurs ?

/ Pensez-vous que les composites peuvent avoir une influence sur la pulpe qui nécessite de mettre des protections pulpo-dentinaires avant de réaliser des composites ?

/ Avez-vous des interrogations sur le mode de polymérisation et les lampes à photopolymériser ?

 

Si vous avez répondu oui à au moins une de ces questions, alors cette journée est faite pour vous !

Vous y trouverez les réponses à vos interrogations.

   


 

 


 

TARIF et INSCRIPTION - programme habilité au DPC 

 

- Inscription et Tarif [HORS DPC] :   >> DERNIERS JOURS POUR S'INSCRIRE <<

Tarifs [après le 29 août 2015]  membre SOP : 310 €    - non-membre : 390 € 

Adhésion à la SOP en 2015 : cotisation 98 € )

OGDPC habilitation 2014


- Inscription au Tarif DPC : 

je souhaite faire mon DPC dans le cadre de cette formation,

Tarif DPC :  395 euros  

* DPC : depuis le 22 juin audune prise en charge par l'OGDPC 

mode d'emploi DPC : cliquez-ici ). 

 

 

Modalités de règlement : 

 

- Règlement par Carte bancaire  (site sécurisé par ogone) :   REMISE DE 5% immédiate  

Paiement en ligne via notre Kiosque au tarif spécial internet      

 

- Règlement par Chèque bancaire :

à retourner libellé à l'ordre de la SOP

accompagné du bulletin d'inscription    dûment complété 

à l'adresse suivante : SOP - 6 rue Jean Hugues - 75116 Paris

  


FICHET DE RÉDUCTION / TRANSPORT   ou   :

Vous souhaitez recevoir un fichet de réduction SNCF ou AIR FRANCE ?

> si règlement par Chèque : cochez la case prévue sur votre bulletin d'inscription  à nous retourner.

> si règlement par Carte bancaire : adressez une simple demande par Email au secrétariat de la SOP  .

  

 

  :

DEMANDE DE PRISE EN CHARGE par le FIF PL : à remplir et demande en ligne sur leur site internet   

Code NAF : 8623ZD

Numéro activité SOP : 11 75 19 78 075 

 

 
Renseignement SOP : Tél: 01 42 09 29 13 - Fax: 01 42 09 29 08 - Email secrétariat SOP : secretariat@sop.asso.fr

 

Renseignement MAISON DE LA CHIMIE : contact, localisation et plan d'accès et liste des hôtels à proximité 

 
  
 
 
 


 

INTERVIEW de Nicolas Lehmann, responsable scientifique de la Journée 

Nicolas Lehmann


«  Une restauration extrêmement « opérateur-dépendante »

  


Pourquoi une Journée sur les composites en technique directe ?

 

Il s’agit d’une technique certes très courante au cabinet dentaire, mais elle continue hélas à poser des problèmes au praticien. La restauration composite est en effet extrêmement « opérateur-dépendante » : si vous ne faites pas un choix judicieux de vos matériaux et matériels (adhésif, composite, lampe à photopolymériser…), vous vous exposez à l’échec. Or, les patients sont de plus en plus demandeurs d’actes esthétiques, et le praticien, pour être au rendez-vous de cette demande, doit maîtriser les composites, que ce soit pour la création du point de contact ou encore pour éviter la survenue de sensibilités postopératoires.

 

Pourquoi avez-vous intitulé cette Journée « Collez au composite » ?

 

C’est un message à double sens, le premier étant que le composite n’est pas auto-adhésif ! L’un des enjeux de cette Journée portera évidemment sur l’adhésion : quel protocole pour réduire le risque de décollement ? L’autre message, plus programmatique, consiste à inviter les praticiens à entrer pleinement dans une dentisterie moderne, peu invasive et soucieuse d’économie tissulaire. Le composite est très précisément au cœur de cette promesse d’une dentisterie moderne, qui repose sur quatre piliers : la biologie, l’esthétique, la fonction et la biomécanique.

 

Au-delà du plateau particulièrement relevé des conférenciers, quelle sera votre approche pédagogique ?

 

Ce sera une journée très clinique, mais nous ne proposerons en aucun cas une journée « bricolage » ! Tous les cas cliniques exposés le seront au service de l’acquisition du protocole approprié et du geste juste. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, pour être le plus complet possible, nous avons limité cette Journée à la seule technique directe.

 


 

ogdpc


 

Déclaration d'intérêts des intervenants 

 > lire la déclaration d'intérêts du Professeur Ivo KREJCI   

 > lire la déclaration d'intérêts du Docteur Gauthier WEISROCK    

 

 

Société
Odontologique
de Paris

Retrouvez-nous sur…

Facebook  Twitter