RETOUR sur le 17e voyage-congrès de la SOP à l'île Maurice

Flash-back / Voyage-congrès
Retour sur le 17e voyage-congrès de la SOP à l’Île Maurice
du 13 au 24 avril 2018

Au programme, quatre conférenciers de renoms :

  • Jean-François Carlier
  • Corinne Taddéi-Gross
  • Virginie Monnet-Corti
  • Jérôme Corti

Trois têtes d’affiche, une formation aux gestes d’urgence mémorable, une virée en catamaran qui tourne au dance floor : le 17e voyage-congrès à Maurice aura été un très bon millésime.
À commencer par le plateau des conférenciers, qui réunissait la fine fleur de l’odontologie française :
Corinne Taddéi-Gross, présidente de la Conférence des doyens, Virginie Monnet-Corti, ex-présidente de la Société française de parodontologie et d’implantologie orale (SFPIO)
et, enfin, Jean-François Carlier, ex-président du Collège national d’occlusodontie (CNO).

À leur côté, Jérôme Corti, médecin urgentiste, ne fut pas en reste.
Sa formation aux gestes d’urgence a déclenché l’inscription express du personnel de sécurité de l’hôtel. À noter : l’un des figurants qui jouait une personne à réanimer ne fut autre que Meyer Fitoussi, ex-président de la SOP et cheville ouvrière de l’organisation de ce congrès. Il n’avait pourtant nullement besoin d’être réveillé.

Les conférences scientifiques furent de très haute tenue.
Elles ont enthousiasmé les 40 praticiens européens ainsi que les 80 praticiens mauriciens, y compris lors du TP qui était réservé à ces derniers, conduit par Virginie Monnet-Corti.

Côté loisirs, signalons une sortie en catamaran qui a tourné à la fête spontanée lorsque le bâtiment de la SOP a jeté l’ancre près d’un trimaran à bord duquel une assemblée nippo-mauricienne faisait la fête en musique. Les congressistes de la SOP, d’une grande générosité, n’ont pas voulu les laisser seuls dans cette galère.
 

Marc Roché,
président de la SOP

Télécharger le compte-rendu [ 17es journées de chirurgie-dentaire à l'île Maurice ] avril 2018