« Obtenir des résultats pérennes pour la satisfaction du patient, mais aussi celle du praticien dans l'accomplissement de sa pratique » par Charles Tolédano

« Obtenir des résultats pérennes pour la satisfaction du patient, mais aussi celle du praticien dans l'accomplissement de sa pratique » par Charles Tolédano

Publié le lundi 31 août 2020

 
  Interview de
  Charles Tolédano,
  conférencier lors
  de la journée
  « Les céramiques : mode d'emploi »
   jeudi 8 octobre 2020  

 

 

 

   « Le 8 octobre prochain : 
   un reset complet, précis et éclairé sur les céramiques ! »

 

 

Vous allez intervenir sur les restaurations dans le secteur postérieur.
Comment se pose la question aujourd’hui en pratique généraliste ?

Nous avons aujourd’hui à notre disposition un éventail d’options thérapeutiques qui constituent de vraies alternatives à la réalisation de couronnes périphériques sur dents délabrées.
Les différents matériaux céramiques et les techniques de collage ouvrent le champ des possibles. Je montrerai comment, dans de très nombreux cas courants, on peut conserver la dent vitale grâce essentiellement au collage.
D’autre part, les différents matériaux céramiques permettent de privilégier des propriétés soit mécaniques, soit esthétiques, soit, parfois, abrasives.
Cet éventail de matériaux et ces possibilités de collage autorisent aujourd’hui des méthodes de restauration partielle très conservatrices mais aussi des couronnes très esthétiques, très résistantes et usant peu la dent antagoniste.

Quelles sont les difficultés liées à cette approche ?

Cette approche est à la portée de tous même si des protocoles rigoureux doivent s’appliquer.
Il convient avant tout d’avoir une bonne connaissance des différentes céramiques, de leurs indications et de leurs propriétés.
Cas cliniques à l’appui, j’illustrerai les différentes propriétés des matériaux, je montrerais comment les utiliser à bon escient.
Qu’il s’agisse des formes de préparation ou des méthodes d’assemblage, l’objectif consiste à obtenir des résultats pérennes pour la satisfaction du patient, mais aussi celle du praticien dans l’accomplissement de sa pratique.
Mon propos sera d’ouvrir concrètement les horizons.

Quelle sera votre démarche ?

À partir des situations courantes en omnipratique des situations courantes en omnipratique, je vais aider le praticien à conduire sa réflexion sur les matériaux et sur la forme de préparation les plus adaptés au cas clinique.
Quelle est la meilleure configuration en termes de propriété mécaniques, puis d’assemblage ?
Je vais aider les omnipraticiens qui ne l’ont pas encore fait à monter dans le train de révolution adhésive.
Et pour ceux qui l’ont déjà pris, il s’agira de confronter leurs pratiques, de confirmer ou d’ajuster leur démarche pour être plus performant encore dans leur analyse des différentes indications et dans leur réalisation. /

 

Légende photographie : digue rouge. Si, étant habitué aux digues vertes ou bleues,
vous avez été victime d'un biais cognitif, lire pp. 5 et 9 du nouveau JSOP n°5 septembre 2020…

Tous les flashs infos