Tramadol, l’opioïde sous surveillance

Tramadol, l’opioïde sous surveillance

Publié le mardi 18 février 2020

La durée de prescription de l’antalgique le plus prescrit de France va passer, à partir du 15 avril 2020, d’un an à trois mois.
Même si la France est loin de l’épidémie qui sévit aux États-Unis, le nombre de décès liés aux opioïdes a augmenté dans l’Hexagone de 146 % entre 2000 et 2015, le Tramadol étant, parmi ces opioïdes, le plus impliqué.
L’objectif de cette limitation de la durée de prescription est de limiter les mésusages, mais aussi d’alerter le grand public et les professionnels de santé.
L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) rappelle que le patient doit respecter les doses prescrites et la durée du traitement, et qu’il ne doit pas arrêter ce traitement de façon brutale car il peut ressentir un syndrome de sevrage, comme avec tous les opioïdes.

ℹ️ Source : page 7 du JSOP 2 2020 ▶️ http://bit.ly/2vyyfIb

Tous les flashs infos