Nous allons bien !

Nous allons bien !

Publié le lundi 20 janvier 2020

79 % des chirurgiens-dentistes sont satisfaits de leur métier, et même « très satisfaits » pour 6 % d’entre eux.

C’est 10 points de plus qu’en 2017, lit-on dans une étude de l’Observatoire CMV Médiforce, réalisée en 2019 auprès de 484 professionnels dont 70 chirurgiens-dentistes.

Bonne nouvelle donc, le moral des chirurgiens-dentistes s’améliore d’après cette enquête qui décrypte la vision des praticiens sur la profession, leur rapport au cadre légal en vigueur et leur opinion sur les challenges et opportunités soulevés par l’évolution technologique.

Pour preuve : 84 % des chirurgiens-dentistes se disent « fiers de leur métier », 77 % d’entre eux sont par ailleurs « très satisfaits d’exercer en tant que libéral ». La même proportion de répondant (77 %) considère apporter « une contribution réelle à la société ».
Voilà pour les bonnes nouvelles. Mais tout n’est pas rose ! Les contraintes administratives et budgétaires ternissent l’opinion des praticiens : 77 % d’entre eux les considèrent si pesantes qu’ils ont « l’impression de ne plus faire vraiment leur métier ».

Par ailleurs, et contrairement aux autres professions libérales, les chirurgiens-dentistes ne souhaitent pas voir l’État intervenir davantage dans leur domaine, notamment depuis le reste à charge zéro, qui a évidemment un impact sur leur pratique. Mais gardons le positif pour commencer cette nouvelle année !


par Philippe Milcent,
rédacteur en chef du JSOP 
 ⇒ lire le Journal de la SOP en ligne 

Tous les flashs infos