Vapotueuse : le coupable identifié ?

Vapotueuse : le coupable identifié ?

Publié le mercredi 18 décembre 2019

Le mystère autour de l’épidémie aux États-Unis de pneumopathies associées à l’utilisation d’e-cigarettes bientôt résolu ?
Des analyses réalisées par les Centers for disease control (CDC), la principale agence fédérale américaine en matière de protection de la santé publique, confirment le rôle de l’acétate de vitamine E, une huile retrouvée dans les liquides des consommateurs touchés.
En effet, cette forme synthétique de vitamine E a été repérée dans les échantillons biologiques de lésions pulmonaires de plusieurs patients atteints de ce syndrome de pneumopathie appelé EVALI pour « e-cigarette or vaping product use associated lung injury ».

⇒ source : page 7 du Journal de la SOP JSOP 1 janvier 2020