« Cinq traitements en direct, sans aucune préparation ! » Jean-François Chouraqui

« Cinq traitements en direct, sans aucune préparation ! » Jean-François Chouraqui

Publié le jeudi 17 octobre 2019

Jean-François Chouraqui


Entretien avec Jean-François Chouraqui,
responsable « Journée TV - Le numérique en omnipratique »
journée de formation du jeudi 16 janvier 2020 



Pourquoi montrer en direct des interventions intégrant des techniques numériques ?

En premier lieu pour démystifier le facteur temps qui fait souvent peur aux praticiens. Or, les techniques numériques ne sont pas chronophages.
Nous montrerons que des traitements quotidiens (la réalisation d’un onlay, d’une couronne, d’un bridge provisoire, la planification et la pose d’un implant) peuvent être réalisés dans des temps cliniques parfaitement compatibles avec une pratique libérale traditionnelle.
Les participants pourront, s’ils le veulent, chronométrer les interventions : le direct ne triche pas ! Les cinq traitements seront réalisés dans les conditions du réel. Aucune préparation ne sera anticipée avant la journée.

Quelles seront les techniques numériques mobilisées ?

En premier lieu la radiographie numérique qui est très présente chez les praticiens (panoramique et Cone Beam) mais aussi la prise d’empreinte optique qui autorise l’enregistrement précis des volumes dentaires.
Nous exploiterons ces données grâce à des logiciels de planification implantaire et de modélisation dentaire afin de concevoir des guides chirurgicaux et de dessiner des éléments prothétiques. La réalisation en sera confiée à des logiciels de fabrication assistée par ordinateur qui, très simplement, piloteront des usineuses numériques et une imprimante 3D dédiée au secteur dentaire. Les usineuses sont capables de réaliser des couronnes, des onlays, des piliers implantaires dans de la céramique ou dans du composite.
L’imprimante est indiquée pour la fabrication d’éléments en résine comme des modèles d’étude, des guides chirurgicaux ou des prothèses transitoires.
 

Techniquement, comment va se dérouler cette journée ?

Une équipe de tournage filmera les opérateurs au cabinet dentaire, et les images seront diffusées en direct, sur un grand écran, à la Maison de la chimie.
Pour ne rien rater des traitements et des techniques utilisées, plusieurs types d’images seront diffusés : des images endo-buccales provenant d’un microscope opératoire et, bien sûr, des images provenant de la radiographie et des prises de vues des cameramen.
Mathilde Jalladaud sera à la Maison de la chimie pour faire l’interface entre les participants et les opérateurs. /