F. nucleatum, la bactérie buccale qui rend le cancer colorectal plus agressif

F. nucleatum, la bactérie buccale qui rend le cancer colorectal plus agressif

Publié le mercredi 29 mai 2019

Que l’origine infectieuse soit confirmée pour 15 % des cancers est aujourd’hui une donnée connue. Mais que les bactéries parodontopathogènes puissent être impliquées dans le processus étiopathogénique de certains d’entre eux est surprenant. 
En 2017, des études de haut niveau de preuve montraient déjà une corrélation entre les parodontites induites par la plaque dentaire, la perte des dents et le cancer du pancréas. Un taux élevé d’anticorps sériques anti "Porphyromonas gingivalis" serait même un indicateur de risque élevé pour ce cancer. 
Récemment, les scientifiques font le lien entre Fusobacterium nucleatum, bactérie communément retrouvée dans la plaque dentaire, et l’agressivité du cancer colorectal.

Ce micro-organisme serait capable d’activer la voie de signalisation de la croissance tumorale. Décidément, le microbiote parodontal n’a pas fini de nous en faire voir !

par Sophie Myriam Dridi

► En savoir plus  : CANCER COLORECTAL : Comment une bactérie buccale courante le rend plus agressif