Entretien avec Christine Bach, conférencière lors de la Journée «Le sinus de fond en comble»

Entretien avec Christine Bach, conférencière lors de la Journée «Le sinus de fond en comble»

Publié le mercredi 04 juillet 2018

Christine Bach


Entretien avec Christine Bach,
conférencière de la Journée
« Le sinus de fond en comble »
   [ jeudi 11 octobre ] 
 

« La communication entre ORL et chirurgien-dentiste est insuffisante »



 

Comment allez-vous aborder la prise en charge des pathologies sinusiennes ?

J’interviendrai en tant que chirurgien ORL, en binôme avec Jean-Yves Cochet, endodontiste, pour illustrer les enjeux d’une bonne collaboration entre chirurgien-dentiste et ORL. Nous aborderons principalement les pathologies infectieuses du double point de vue de l’ORL et du chirurgien-dentiste.

Mais nous traiterons aussi de la communication bucco-sinusienne.
 

Quelle sera votre approche pédagogique ?

Nous analyserons de nombreuses images radio (cone beam et scanner), un élément clé pour dépister les pathologies sinusiennes. Par exemple, lors de l’extraction, si le praticien n’a pas observé au préalable un méat moyen fermé via l’imagerie, il existe un risque majeur de communication bucco-sinusienne.

Pour l’éviter, il suffit de réaliser le bon cliché radiologique. Jean-Yves Cochet commentera par ailleurs de nombreuses vidéos de chirurgie endodontique.

Nous livrerons les bonnes conduites à tenir pour réagir rapidement devant des cas rencontrés quotidiennement au cabinet dentaire, en évitant le piège du débat d’experts.
 

Quel sera votre message essentiel ?

La communication entre ORL et chirurgien-dentiste est aujourd’hui insuffisante. Nous recevons souvent des patients avec des sinusites récalcitrantes qui pourraient être traitées plus rapidement avec une bonne collaboration. C’est ce que je m’évertuerai à montrer à travers le partage de mon expérience, car j’ai la chance de travailler régulièrement avec des chirurgiens-dentistes et des stomatologistes./