« Répondre à la protection des tissus, résistance de la dent et satisfaire au sourire du patient » par Franck Decup

« Répondre à la protection des tissus, résistance de la dent et satisfaire au sourire du patient » par Franck Decup

Publié le mardi 19 avril 2022

Franck Decup

 

 

Entretien 
avec Franck Decup,
co-responsable scientifique de la Journée :
« La première prémolaire : dent stratégique ou sacrifiée ? »
jeudi 16 juin 2022  

 

 

Vous êtes MCU-PH à l’université de Paris Cité et praticien libéral, vous enseignez, vous pratiquez, entre autres, la dentisterie restauratrice et vous êtes un clinicien reconnu. Quel sera votre propos lors de la Journée ?

La première prémolaire maxillaire est une dent très particulière car elle se situe à l’intersection sur l’arcade, entre le secteur incisivo-canin et le secteur des dents pluricuspidées. D’un point de vue sémiologique, c’est une bonne candidate aux lésions carieuses, aux lésions d’usures et aux fractures !

En effet, c’est une dent qui supporte toutes sortes de contraintes de flexion, de cisaillement, et également en compression.

Son anatomie cervicale et ses racines fines la rendent assez vulnérable à la fracture. Ajoutons à cela, bien sûr, que cette première prémolaire maxillaire fait partie des dents du sourire. Dès lors qu’une restauration est envisagée, toutes les précautions sont à prendre pour contrôler la situation.
 

Journée SOP du 16 juin

Cela impacte-t-il les options thérapeutiques. Les choix sont-ils limités ?

En réalité, il y a beaucoup de solutions possibles, ce qui est à la fois une bonne et une mauvaise chose car, qui dit « nombreuses solutions » dit choix plus difficile.

L’essentiel est d’identifier les besoins pour répondre à la protection des tissus, à la résistance de la dent et satisfaire au sourire du patient.

C’est ce que je tenterai de montrer au cours de mon intervention, cas cliniques à l’appui. On verra que des bonnes pratiques se dégagent facilement.
 

S’il fallait trouver l’enjeu principal concernant la restauration de cette dent, quel serait-il selon vous ?

La première prémolaire maxillaire est une dent dont il faut se méfier !
Attention aux excès de confiance dans sa restauration !

L’un des enjeux sera de faire en sorte qu’elle redevienne résistante tout en restant jolie et bien vivante.  Tous les pièges sont là pour nous causer des problèmes petits ou grands. Il suffit de s’y préparer pour les éviter.

C’est la mission de cette journée.

 

interview du Dr Franck Decup, praticien expert en dentisterie restauratrice, 
conférencier lors de la journée SOP de formation sur la prémolaire du 16 juin prochain.

 

⇒ En savoir plus Journée du 16 juin 2022 sur « La première prémolaire : dent stratégique ou sacrifiée ? »

Tous les flashs infos