« Protéger, ne pas aggraver, secourir » par Marwan Daas

« Protéger, ne pas aggraver, secourir » par Marwan Daas

Publié le vendredi 10 septembre 2021



Entretien 
avec Marwan Daas,
conférencier 
lors de la Journée de formation :
« Retraiter sans copier-coller »
jeudi 20 janvier 2022
  



 

Vous allez partir d’un cas clinique que vous avez traité dans votre cabinet à propos d’un bridge implanto-porté maxillaire.
Pourquoi ce choix ?

La patiente était insatisfaite de son bridge complet sur implants maxillaire, tant au niveau esthétique que fonctionnel. Il a donc fallu comprendre les raisons de cette insatisfaction puis ré-intervenir, ce qui a nécessité de tout reprendre avec une approche globale.

Le but de cette communication est de présenter une analyse complète du cas clinique, qui date de neuf ans, et comment il a été géré à l’époque avec la précision de la planification assistée par ordinateur et la CFAO.

Ensuite, je vais présenter, même si la démarche thérapeutique est toujours la même, l’apport et l’évolution de la technologie actuelle qui nous donne la possibilité de gérer les situations cliniques, devenues de plus en plus complexes, surtout dans les cas de ré-intervention.
 

Mais pourquoi exposer ce cas qui date de dix ans ?

Parce qu’il y a un vrai recul, et que l’un des enjeux majeurs sur ce type d’interventions concerne les conséquences en termes de suivi du patient.

Ce suivi est d’autant plus facilité si la restauration obéit à une intégration prothétique, esthétique, fonctionnelle et biologique. Ces neuf ans de recul permettent en effet de valider l’approche thérapeutique qui a été appliquée et quel suivi en a résulté.
 

Vous allez ensuite donner une seconde conférence sur l’édenté complet mandibulaire.

Lors de cette intervention je vais poser la problématique du traitement de l’edenté complet mandibulaire, présenter les différentes solutions sur implant et surtout exposer la démarche thérapeutique de la prothèse amovible complète supra-implantaire.

Cette restauration est très exigeante en termes de maintenance.

Le but de cette communication est de présenter un protocole, reproductible, qui permet d’obtenir un résultat prédictible avec une moindre maintenance. /

 

⇒ Journée de formation du jeudi 20 janvier 2022 « Retraiter sans copier-coller »

Pour l'organisation d'événements de formation, nous respectons les gestes barrières en période de pandémie de coronavirus
> voir la Charte d'engagement sanitaire de la SOP 

Tous les flashs infos