Dentsply Sirona
Une opération de maintenance est en cours, pouvant provoquer quelques dysfonctionnements. Merci pour votre compréhension et désolé pour la gêne occasionnée.
SOP Bannière Auto-Promo Journée Formation
Délabrement minimal, pérennité maximale

Délabrement minimal, pérennité maximale

Jeudi 16 juin 2016

 


9h00 - 18h00


 

Des solutions les moins mutilantes à des techniques plus invasives, mais qui préservent le tissu dentaire.

Atlan Anthony Atlan
Etienne Olivier Etienne
Galleti Catherine Galleti
Vanheusden Alain Vanheusden

L’économie tissulaire constitue l’un des grands enjeux d’une dentisterie moderne soucieuse de préservation.

La SOP veut aborder ce concept afin qu’il s’ancre dans notre pratique généraliste. Comment économiser le tissu dentaire et prolonger la durée de vie de la dent sur l’arcade ?

Et sur quels critères cliniques orienter les choix thérapeutiques les moins mutilants et les plus efficients ?

L’intitulé très programmatique de la Journée que la SOP propose le 16 juin prochain, à la Maison de la chimie, est on ne peut plus clair : « Délabrement minimal, pérennité maximale » !

  

Les objectifs de la formation :

• Maîtriser l’ensemble des thérapeutiques visant à préserver la dent.

• Apprendre à identifier la technique la moins invasive adaptée à chaque situation.

• Acquérir des connaissances pour analyser, séquencer et organiser les interventions.

 

Évaluez-vous !

/ Facettes céramique

- Quelles formes de préparation devons-nous privilégier ?

- Pouvons-nous inscrire nos limites dans un composite proximal ou devons-nous englober systématiquement ces derniers ?

/ Onlays

- Devons-nous conserver ou recouvrir les cuspides ? Toutes les cuspides ?

- Quels critères cliniques devons-nous observer ?

- Quelles formes de préparation devons-nous privilégier ?

/Collage

- Quels protocoles de collage et quels produits de collage envisager ?

 

  

Conférenciers :

Anthony Atlan, Olivier Étienne, Catherine Galletti (interiew à lire) et Alain Vanheusden (interview à lire).

   

Responsables scientifiques : Philippe Safar et Frédéric Raux ( interview à lire en bas de page )


Groupe de travail de la SOP : Yvan Bismuth et Marc Roché.

OGDPC habilitation 2016


 

Cette formation est habilitée par l'OGDPC pour la validation de votre DPC année 2016.

Référence Programme OGPDC : 12631500007  - Session N° 1

Déclarations d'intérêts des intervenants sont à lire en bas de page  

> Télécharger le QCM DPC Journée "Délabrement minimal..." - 16 06 2016   

   

Présentation   

Programme     

Tarifs et modalités d'inscription     

Bulletin d'inscription Journée " Délabrement minimal, périnnité maximale " SOP 16 juin 2016    

Fiche formation du 16 juin 2016 - SOP    

 




 

PRÉSENTATION de la Journée du 16 juin 2016

 

Délabrement minimal, pérennité maximale 

 

  

L’économie tissulaire constitue l’un des grands enjeux d’une dentisterie moderne soucieuse de préservation. 

La  SOP  veut aborder ce concept afin qu’il s’ancre dans notre pratique généraliste. 

Délabrement minimal, pérennité maximale 1

Comment économiser le tissu dentaire  et  prolonger la durée de vie de la  dent sur l’arcade ?

 

Le déroulement de la Journée ira crescendo, non pas en termes de qualité et d’intérêt des conférences – car, comme toujours à la SOP, les intervenants les plus qualifiés donneront le meilleur d’eux-mêmes –, mais parce que l’on partira des solutions les moins mutilantes pour aller vers des techniques de plus en plus invasives mais qui, toutes, préservent le tissu dentaire. 

 

Délabrement minimal, pérennité maximale 2

Et sur quels critères cliniques orienter les choix thérapeutiques les moins mutilants et les plus efficients ? 

 

L’intitulé très programmatique de la Journée que la SOP propose le 16 juin prochain, à la Maison de la chimie, est on ne peut plus clair : « Délabrement minimal, pérennité maximale » !

 

Des solutions les moins mutilantes à des techniques plus invasives, mais qui préservent le tissu dentaire.

 

Catherine Galletti (interview à lire) traitera de l’apport de l’orthodontie chez l’adulte et montrera que l’on peut réellement s’abstenir d’utiliser le micro-tour ou la turbine, voire le davier ! Entre autres sujets, elle abordera la fermeture de ces triangles noirs disgracieux souvent observés, les malpositions et l’intérêt du stripping.

 

Anthony Atlan décrira les indications et la réalisation des restaurations peu invasives en technique directe pour des lésions minimes des secteurs postérieurs et antérieurs comme la gestion des taches blanches par érosion-infiltration.

 

Olivier Étienne développera les techniques indirectes pour des restaurations partielles collées : les facettes, les onlays, les overlays, leurs indications et les critères de choix.

 

Alain Vanheusden (interview à lire) exposera les difficultés liées aux réhabilitations qui nécessitent une prise en charge globale du cas. Son intervention mobilisera les connaissances acquises tout au long de la Journée pour être mises en application avec discernement dans le cas d’un plan de réhabilitation.

 

Philippe Safar, responsable scientifique 

 


 

PROGRAMME de la Formation

 

Disciplines abordées : orthodontie et dentisterie restauratrice.

 Délabrement photo 1 - SOP juin 2016

Programme des conférences :

- Apport de l’orthodontie ;

- Restaurations en techniques directes pour des lésions minimes des secteurs antérieurs et postérieurs ;

- Techniques indirectes pour restaurations partielles collées : facettes, onlays, overlays ;

- Réhabilitations nécessitant une prise en charge globale du cas.

  Délabrement photo 2 - SOP juin 2016

Les objectifs de la formation :

• Maîtriser l’ensemble des thérapeutiques visant à préserver la dent.

• Apprendre à identifier la technique la moins invasive adaptée à chaque situation.

• Acquérir des connaissances pour analyser, séquencer et organiser les interventions.

 

 

Fiche formation du 16 juin 2016 - SOP      

 

 

 

 



TARIF et INSCRIPTION - programme 16 juin habilité au DPC 2016

 

Tarifs et inscription :

 

- Inscription et Tarifs [HORS DPC] :

Tarif [après le 22 avril 2016]  membre SOP : 320 €    - non-membre : 405 € 

Adhésion à la SOP : cotisation 2016 : 99 euros )

    

OGDPC habilitation 2016

- Inscription au Tarif spécial DPC : 

je souhaite faire mon DPC dans le cadre de cette formation,

Tarif DPC :  395 euros *

Référence Programme OGPDC :  12631500007 -  Session N° 1 - Année : 2015

cette somme pourra vous être reversée sous réserve du versement par l'OGDPC

mode d'emploi DPC  ). 

> Télécharger le QCM DPC Journée "Délabrement minimal..." - 16 06 2016   

 

 

Modalités de règlement :

 

- Règlement par Carte bancaire   (site sécurisé par ) :

Paiement en ligne via notre Kiosque au tarif réduit spécial internet     

 

- Règlement par Chèque bancaire :

à retourner libellé à l'ordre de la SOP

accompagné du bulletin d'inscription   dûment complété   

à l'adresse suivante : SOP - 6 rue Jean Hugues - 75116 Paris

  

 


  :

DEMANDE DE PRISE EN CHARGE par le FIF PL : à remplir et demander en ligne sur leur site internet   

Code NAF : 8623ZD

Numéro activité SOP : 11 75 19 78 075 

Fiche formation du 16 juin 2016 - SOP     

   

  

 

FICHET DE RÉDUCTION / TRANSPORT   ou   :

Vous souhaitez recevoir un fichet de réduction SNCF ou AIR FRANCE ?

> si règlement par Chèque : cochez la case prévue sur votre bulletin d'inscription  à nous retourner.

> si règlement par Carte bancaire : adressez une simple demande par Email au secrétariat de la SOP  .

 

 


Renseignement SOP : Tél: 01 42 09 29 13 - Fax: 01 42 09 29 08 - Email secrétariat SOP : secretariat@sop.asso.fr

 

Renseignement MAISON DE LA CHIMIE : contact, localisation et plan d'accès et liste des hôtels à proximité 

  

Document à télécharger :  Bulletin inscription "Délabrement minimal, pérennité maximale" - 16 juin 2016  

 

 

 


  

L’interview de Fréderic Raux, responsable de la Journée «  Délabrement minimal, pérennité maximale »

Frédéric Raux - 16 juin 2016 SOP 

 

Pourquoi une telle Journée ?

 

Parce que la SOP veut donner aux praticiens les outils techniques, mais aussi les arguments auprès des patients, pour prendre le virage d’une dentisterie moderne, soucieuse de conservation de la dent sur l’arcade. Avec l’allongement de l’espérance de vie des patients, c’est une problématique à laquelle nous sommes de plus en plus confrontés.

Et tout le monde comprendra bien que plus on fraise, plus on fragilise la dent. La couronne n’est pas une fatalité. En médecine, ce n’est pas parce que l’on a mis au point une prothèse de la main que l’on va couper une main pour soigner un panaris ! Eh bien ! c’est exactement la même chose dans notre discipline. On n’a rien trouvé de mieux que la dent naturelle.

 

L’assurance maladie n’a hélas pas pris ce virage d’une dentisterie moderne…

 

C’est vrai : la « sécu » rembourse mieux l’approche mutilante, et le patient ne regarde spontanément que le niveau de prise en charge auquel il va avoir droit. C’est au praticien d’avoir un langage de vérité, d’établir un vrai dialogue permettant au patient de prendre conscience que ce qui compte, c’est de conserver sa dent et, pour ce faire, d’aller vers une solution certes plus chère dans l’immédiat, mais qui sera pérenne.

Tout le monde, praticiens comme patients, doit prendre conscience que c’est l’approche « court-termiste », mécaniste et « économique », qui génère les problèmes de demain. Nous devons promouvoir cette dentisterie soucieuse d’économie tissulaire.

 

Cette dentisterie est-elle à la portée des omnipraticiens ?

 

Bien sûr. Nous verrons, au cours de la Journée, quels types de délabrement correspondent à quelles techniques, des moins invasives au plus complexes, notamment lorsque plusieurs dents sont en jeu et qu’un plan de traitement global doit être conçu puis mis en oeuvre.

Encore une fois, moins on fraise une dent, plus on prévient la survenue de complications toujours plus délicates à gérer pour sa conservation. Il nous faut résister à la tentation de la facilité et retarder l’échéance du couple classique inlay-core/couronne. 

 


 

ogdpc


  

Déclaration d'intérêts des intervenants 

 

 > lire la déclaration d'intérêts du Docteur Antony ATLAN    

 > lire la déclaration d'intérêts du Docteur Catherine GALLETTI    

 > lire la déclaration d'intérêts du Docteur Alain VANHEUSDEN    

  

Société
Odontologique
de Paris

Retrouvez-nous sur…

Facebook  Twitter